Historique des ateliers RIGOUTAT

La réputation des hautbois Rigoutat s’inscrit incontestablement dans l’histoire de la facture instrumentale française d'instruments à vent. Cette transmission de savoir sur trois générations est parfaitement incarnée par la filiation entre Charles, Roland et Philippe Rigoutat.

A l’exigence de qualité voulue par Charles, lui-même issu d’un atelier de fabrication d’instruments à vent renommé, Roland son fils y ajoutera l’excellence d’une maîtrise artistique couronnée par de hautes récompenses musicales. Cette célébrité deviendra mondiale grâce à la bienveillance et au dévouement de Claude son épouse. Philippe, le troisième du nom, formé à la saine école de l’atelier, finalisera ce savoir-faire par une créativité féconde, doublée d’une écoute éclairée des hautboïstes aux exigences multiples.

Charles créera le modèle Classique, dont Roland optimisera le potentiel tout en parachevant la famille instrumentale, donnant naissance, entre autres, au désormais inégalé Cor anglais. De cette même veine naîtront le RIgoutat ECole, un hautbois de pure tradition maison accessible aux plus jeunes et le J1 pour les hautboïstes débutants. Philippe sera le plus novateur, puisque grâce à ses contacts fructueux avec les musiciens verront le jour les modèles Evolution, Symphonie et Expression, tandis que les modèles Delphine et Initiation complèteront l’entrée de gamme des hautbois Rigoutat.


Articles de presse

Dans le numéro 50 de Music & Business, le premier news des professionnels de la musique,
Une pleine page est consacrée à Philippe... Vous l'avez raté ?
Voici l'occasion de la voir, ou de la revoir...

Article : Imaginez-vous dans l’orchestre…